FN et élections européennes

1514538_245404965627215_1788761655_n

Après une victoire prévisible aux élections européennes, le FN dans l’État français ainsi que plusieurs autres partis d’extrême-droite en Europe ont vu leurs scores en hausse. Il est donc urgent de s’interroger sur la situation.

 
Les États capitalistes connaissent une énorme poussée de l’extrême-droite et ce n’est pas une coïncidence. En plus des nombreuses crises économiques récentes, il ne faut pas oublier que les politiques xénophobes ne se limitent pas au FN. La droite et la gauche portent une grande responsabilité dans ce score élevé, mais également dans la normalisation des idées d’extrême-droite.
 
L’UMP et sa fabrication d’un ennemi intérieur à travers son approche colonialiste des quartiers populaire, l’UMP toujours mais aussi le PS, en ce qui concerne l’expulsion des gens du voyage, la répression contre les militant-e-s sociaux (ZAD etc.)…
 
Autant d’exemple qui tend à prouver que si l’extrême-droite n’était peut-être pas au pouvoir jusqu’à présent, ses idées, ses propositions, le sont déjà depuis des années. Et c’est là, la grande victoire de l’extrême-droite, d’avoir réussie à imposer ses idées nauséabondes à la société. Une victoire bien plus importante au final que celle d’élections qui sont désertées depuis bien longtemps par une très grande partie de la population française et européenne.
 
Le combat contre l’extrême-droite et le fascisme institutionnel, doit être la préoccupation de toutes et tous, et ce à travers une offensive populaire constructive et positive.
 
Créez vos initiatives sociales localement, soutenez votre groupe antifasciste local, s’il en n’existe pas créez un groupe antifasciste autonome.

 

A bas le fascisme, la xénophobie et le nationalisme !
Contre l’extrême-droite, organisation, autogestion et solidarité.

 
563388_137690959731950_17443465_n