Journée de solidarité avec les migrant-e-s

Merci de partager l’événement – Milesker zabaltzeagatik.


Cliquer sur l’affiche pour la voir en grand.

Journée de solidarité avec les migrantEs 3 octobre 2015 Bayonne  - antifa - vegan pays basque

 

Samedi 3 octobre 2015 à partir de 10h30 à Bayonne aura lieu une journée de solidarité avec les migrantEs.
 
Venez nombreuses et nombreux.
 
Pas de frontières, pas de nations, pas de peur !
Solidarité avec les migrantEs !

 
 
Programme de la journée

 
10h30: Conférence « Mourir aux portes de l’Europe » (Salle « d’Eusko Ikaskuntza », 51 Quai Amiral Jaureguiberry, 64100 Bayonne)
12h30: Repas (sandwichs vegan), au local Epaiska (4 rue Pannecau, Bayonne)
14h30: Conférence « Politique d’hospitalité et pratiques policières, une incompatibilité avérée » (Salle « d’Eusko Ikaskuntza », 51 Quai Amiral Jaureguiberry, Bayonne)
16h00: Vernissage Exposition, Galerie Point 8 (4 rue Pannecau, Bayonne)
17h30: Marche en solidarité (départ du local d’Epaiska)
Soirée: au local d’Epaiska
Et de 10h à 17h00: Collecte (vêtements, produits d’hygiène et de premiers secours etc.) au local d’Epaiska.
 
 
Horra eguneko egitaraua

 
10:30etan: Errefuxiatuen krisiaren jatorriei buruzko mintzaldia, Aldaxka kolektiboaren eta Ekaitza kazetaren parte hartzearekin.
12:30etan: Bazkari herrikoia, Epaiska lokalean
14:30etan: Hendaiako erretentzio zentroan errefuxiatuen egoerari buruzko mintzaldia, La Cimade parte hartzearekin
16:00etan: Erakusketa, Point 8 elkartearen lokalean
17:30etan: Errefuxiatuen aldeko elkartasun manifa, Baionako karriketan
10:00etatik 17:00etara bilketa bat antolatuko dugu. Errefuxiatuak laguntzeko, jantziak eta lehen sokorriko sendagaiak berreskuratuko ditugu.
 
Texte d’appel

 
États français, allemand, grec, hongrois, la liste est longue et non exhaustive. « La crise des migrant-e-s » comme elle est communément appelée dans les médias, touche désormais l’Europe toute entière. Car des centaines de milliers de migrant-e-s, en tentant de fuir le chaos régnant actuellement dans certaines parties de l’Afrique, du Moyen Orient arrivent maintenant sur le vieux continent. Derrière les chiffres, une réalité : celle du capitalisme en crise, qui multiplie les coups d’État, les déstabilisations et les agressions militaires partout dans le monde afin de protéger et de faire perdurer les privilèges de l’oligarchie financière.
 
On aurait pu croire que l’Union Européenne, couronnée il y a un peu plus de deux ans du« prix Nobel de la paix », aurait pris un soin tout particulier à accueillir des centaines de milliers de personnes, de familles, fuyant la guerre et les massacres de masse perpétrés dans chacun de leurs foyers. Car non contente d’être la complice des agressions impérialistes, la seule et unique réponse de l’Union Européenne est de dresser des murs et d’enfermer des milliers de personnes dans des centres de rétention. Celles et ceux qui auront la chance de ne pas mourir noyé en tentant de rejoindre des eaux meilleures ou de mourir asphyxié dans des containers abandonnés sur les autoroutes européennes, feront pour leur part une main d’œuvre exploitable et corvéable à souhait au profit du grand patronat européen qui pourra une nouvelle fois encore, bafouer les droits des travailleuses-travailleurs.
 
Parce que nous sommes résolument anti-fascistes et internationalistes, nous tenons à exprimer notre solidarité avec toutes les victimes des guerres impérialistes, et c’est pour cela que nous organisons le 3 octobre prochain cette grande journée en solidarité avec les migrant-e-s.
 
Le collectif IPEH Antifaxista
Le collectif Aldaxka
La Cimade
Le collectif Point 8
Le collectif Sare Antifaxista
Le collectif Vegan Pays Basque

 
 
Euskara

 
Frantses estatua, alemaniarra, greziarra, hungariarra, zerrenda luzea eta etengabea da. Hedabideek usaian aipatzen duten « migranten krisia » Europa osoa unkitu du. Hala nola milaka imigrante, Afrika parte bateko eta Erdi Ekialdeko kaosarengandik ihesi egin nahiean, iristen diren gaur egun kontinente zaharrerat. Zenbakien atzean errealitate bat dago :kapitalismoaren krisia, estatu kolpeak, desestabilizazioak, eraso militarrak probokatzen dituenak finantza munduko oligarkiaren pribiligioen babesteko eta iraun arazteko.
 
Dela bi urte pasa, « bake Nobel saria » eskuratu zuen Europar Batasunak sarraskien eta gerrarengandik ihes egiten ari diren pertsonak eta familiak besoak zabaldurik errezibituko zituela pentsatzekoa zen. Bainan, gerra inperialisteen konplize izanez gain, Europar Batasunaren erantzun bakarra hesien eraikitzea eta milaka jende erretenzio zentroetan giltzaperatzea izan da. Itsasoko uretan edota autopistetako kontenedoreetan ito ez direnak europar patronatuaren langile merke iturri bilakatuko dira.
 
Gerra inperialisten biktima guziei gure elkartasun osoa adierazi nahi diegu, antifaxismoan eta internazionalismoan sinesten baitugu. Kari hortarat, urriaren 3an, migranteei buruzko elkartasun egun bat antolatzen dugu Baionan.

 

Refugees welcome - Euskal Herria- antifa - vegan