Stop au massacre, solidarité avec les palestien-ne-s !

Gaza

 
Stop à l’agression fasciste du gouvernement d’extrême droite israélien,
Non à la fausse résistance du Hamas.

 

Depuis début juillet, la Palestine est sous le feu de l’armée colonialiste d’occupation du gouvernement d’extrême droite d’Israël.

La situation est terrible, plus de 230 palestinien-ne-s ont été tué-e-s et plus de 1600 personnes ont été blessées après les raids sur la bande de Gaza, et depuis aujourd’hui l’armée israélienne a entamé une offensive terrestre dont on ne connaît pas encore les conséquences. Les arrestations de civil-e-s sont également très nombreuses et se comptent par centaines. Les maisons sont détruites, des quartiers sont rasés par les bombes. Sous prétexte de s’en prendre à des terroristes , les bombardements touchent en réalité surtout la population civile. Le but est clairement assumé par le gouvernement : étouffer toute volonté de résistance.
 
Ne soyons pas dupe, tout ceci se révèle être une vaste entreprise politique. D’un coté le gouvernement colonialiste et impérialiste d’extrême droite israélien cherche clairement à contrôler la bande de Gaza et à y semer la terreur dans le but d’un exode massif de ses habitant-e-s pour pouvoir à terme l’annexer.  L’opération «bordure protectrice» doit aboutir à un contrôle de l’ensemble de la bande de Gaza par l’armée israélienne, selon le ministre des Affaires étrangères israélien Advigor Liberman.
 
D’un autre coté les mouvements intégristes et fascistes, comme le Hamas et les mouvements proches (jihad islamiste, Brigades Izz al-Din al-Qassam etc.) tirant aveuglément des roquettes sur la population israélienne (et non pas sur l’armée israélienne), blessant des innocent-e-s. Le Hamas et les mouvements affiliés prennent en otage leur peuple pour pouvoir exprimer leur antisémitisme, mettre en place leur politique fasciste contre leur propre peuple et contre les juives-juifs. Ces actions ne servent en aucun cas les palestinien-ne-s et au contraire renforcent la répression, et le gouvernement d’extrême droite israélien en profite pour essayer de légitimer son agression fasciste.
 
Au niveau international, la complaisance des autres États (l’UE etc.), pèsent également lourd dans les massacres perpétrés, en collaborant avec le gouvernement d’Israël, en ne condamnent pas ses agissements et en ne prenant aucune sanction à son égard la « communauté internationale » se rend complice de ses agissements.
 
Nous le disons haut et fort, en tant qu’antifascistes, nous soutiendrons la résistance venant du peuple et pour le peuple. Nous dénoncerons et nous nous opposerons toujours aux agissements du gouvernement d’extrême droite Israélien. Et en aucun cas nous soutiendrons des mouvements intégristes religieux, antisémites et fascistes en Palestine comme ici. La résistance ne peut pas s’organiser avec des mouvements réactionnaires. La position ferme que nous tiendrons toujours sera celle de la solidarité avec les peuples opprimés.
 
Nous exigeons l’arrêt immédiat des bombardements organisés par le gouvernement d’extrême droite israélien, la libération des prisonnier-e-s palestinien-e-s et un arrêt du silence de la « communauté internationale ».
 

Vive la résistance populaire. Vive le peuple Palestinien.
Vive la Palestine libre. Solidarité internationale !

 
Devant l’urgence, les antifascites du pays basque nord appellent à un rassemblement le vendredi 18 juillet 2014 à 18h00 devant la mairie de Bayonne, en soutien avec les palestinienne-s.
 
Soyons clair-e-s aucun-e personne antisémite, pro-Hamas et consorts (pro jihad islamiste…), dieudonistes ou soralien-ne-s ainsi que les conspirationnistes de tout poil, pro gouvernement d’extrême droite israélien, ne seront les bienvenu-e-s au rassemblement.

 
 

À lire aussi