Vigilance pour les oiseaux marins

Macareux moines- vegan pays basque

Comme chaque hivers à cette période, le temps est propice aux tempêtes hivernales. Le weekend du 4 et 5 février nous venions justement de voir passer la première. C’est une période très difficile pour les oiseaux marins.

Pourquoi ces oiseaux sont souvent en difficultés à cette période ?

Les conditions extrêmes sur l’atlantique cumulées aux activités humaines (destruction des milieux de vie des oiseaux, pêche, dégazage de mazout des bateaux de transport de marchandise, etc.), affaiblissent énormément les oiseaux marins qui risquent de s’échouer sur les plages.
 
La pêche humaine massive dans l’océan empêche ces oiseaux de nourrir leurs petitEs après la nidification, détruisant toute une génération et épuisant les individus adultes qui essayaient vainement de les nourrir. Ce qui fait que des individus adultes épuisés puissent ensuite se laisser dériver jusqu’aux côtes.
 
Il y a 2 ans, nous avons dû faire fasse à une situation critique et exceptionnellement longue, les oiseaux marins s’étaient échoués par milliers sur les côtes atlantiques.
 
Hegalaldia reçoit justement depuis quelques jours des oiseaux marins qui ont été mazouté, après que des bateaux aient profité des conditions météo sur l’océan pour dégazer (c’est à dire expulser du mazout en plein océan).

Durant cette période lorsque vous êtes sur le bord de l’océan, nous vous appelons donc toutes et tous à être vigilant-e-s, en guettant si des oiseaux marins ne sont pas en difficultés.
 

Voici quelques conseils pour venir en aide aux oiseaux,
si vous en trouvez en difficultés:


-Prenez avec vous cartons, serviettes ou cages. Il faut mettre les oiseaux au chaud le plus rapidement possible (l’idéal est une bouillotte ou une bouteille en plastique d’eau chaude bien fermée, entre la serviette et l’animal).
 
-Les oiseaux se trouvent généralement proches de l’eau sur une bande de rejet des vagues. Pour les attraper mettez vous entre l’océan et l’oiseau, car l’oiseau a pour réflexe de repartir vers l’océan et vu leur niveau d’épuisement le risque de noyade est grand. Attention également à vous car la houle est très forte et par période, des vagues beaucoup plus grandes arrivent sans prévenir.
 
-Pour leur éviter du stress attrapez-les rapidement en bloquant avec vos mains, chacune de leurs deux ailes en priorité en les rabattant sur leur corps sans effectuer de pression trop forte. Les oiseaux piquent avec leur bec mais sans généralement blesser.
 
-SURTOUT, ne rien leur donner à boire ou à manger.
 
-Amenez les oiseaux à l’association Hegalaldia (Centre de Sauvegarde de la faune sauvage) qui les prendra en charge et les soignera. Enregistrez les numéros d’Hegalaldia (05-59-43-08-51 ou 06-76-83-13-31) dans votre téléphone, ça ne coûte rien et ça fait gagner un temps précieux. Avant d’apporter les oiseaux au centre, il faut que vous préveniez Hegalaldia que vous allez leur amener des oiseaux. Vous pouvez donc les contacter (laissez un message vocal, la messagerie peut parfois être saturée). Si vous n’arrivez à avoir personne amenez quand même les oiseaux. Le plus important étant de les amener au plus vite au centre.
 
-Accès à HEGALALDIA:
Ouvert 7j/7.
Quartier Arrauntz – Chemin Bereterrenborda
64480 Ustaritz, Aquitaine, France
 
-N’hésitez pas à contacter Hegalaldia afin d’obtenir des conseils si vous trouvez un animal sauvage en difficultés. N’hésitez pas également à nous contacter si vous avez un doute à qui s’adresser (centre de sauvegarde de la faune sauvage, vétérinaire, centres antipoisons pour animaux etc.): contact@veganpaysbasque.org.

Appel au dons pour Hegalaldia

L’association à un besoin urgent en ce moment de bouillottes pour réchauffer les oiseaux trouvés. Si vous avez chez vous des bouillottes non utilisées (uniquement celles en caoutchouc qu’on peut remplir d’eau pour des questions d’hygiène), n’hésitez pas à les leurs apporter, elles trouveront rapidement leurs places auprès de nos guillemots mazoutés.
 
Voici un extrait de l’appel aux dons pour cette période:
 
Le constat est sans appel ! Notre matériel doit être renouvelé.
 
Nous devons investir dans des piscines, du petit matériel, des aquilux, des trampolines, des souffleries, des tapis chauffants… Nous allons faire des dossiers pour solliciter des fonds auprès des fondations et autres organismes mais rien n’est sûr et cela demande du temps.
 
Nous lançons donc un appel à dons d’urgence. Aidez-nous à prendre en charge encore quelques centaines d’oiseaux marins. Sans vous nous n’y arriverons pas !
 
Vous pouvez effectuer votre don ici: Formulaire de dons

 
Vous pouvez consulter l’appel en entier ici: https://www.hegalaldia.org/appels-a-dons-oiseaux-marins/
 
Ainsi que l’appel aux dons de matériel et aux compétences plus larges à l’année: https://www.hegalaldia.org/liste-de-materiel-ou-de-competences-recherchees/

 

À lire aussi