Répression contre le mouvement de soutien aux prisonniers basques

1186729_627869243932404_1838909354_n

 
La garde civile a lancé une opération de police contre le mouvement populaire de soutien aux prisonniers basques Herrira, lors d’un RAID qui a abouti à 18 arrestations ce lundi 30 septembre.

 

 
Une vaste opération policière contre la plateforme Herrira a été menée ce lundi matin.
 
Dix-huit membres de la plateforme Herrira, qui lutte pour le respect des droits de plus de 600 prisonniers basques incarcérés en France et en Espagne, ont été arrêtés ce lundi matin lors d’une réunion qui se tenait dans les locaux de l’organisation à Hernani (en Guipuzcoa).
 
Cette vaste opération diligentée par le juge numéro 6 de la Audiencie nacional, Eloy Velasco, serait encore en cours à la mi-journée ce lundi. Plusieurs perquisitions ont notamment eu lieu ce lundi midi dans les locaux d’Herrira à Hernani (Guipúzcoa), Bilbao (Vizcaya), Vitoria (Álava) et Pamplona (Navarra).

 

1234208_4867366340480_1001265569_n

 
Différents rassemblements sont prévus ce soir, lundi 30 septembre, en Pays Basque pour dénoncer ce RAID et témoigner notre solidarité avec les personnes arrêtées.
 
À Bayonne, Résidence du Parc 4 – avenue du B.A.B., à 19h00 devant le Consulat Espagnol.
 
À Bilbao, à 20h00 place de l’Arriaga (devant le siège de Herrira).
 
À Gasteiz, à 19h30 sur la place de la vierge blanche à Saint-Sébastien.
 
À Hernani, à 20h00 au plaza Berria.
 
À Pampelune, à 20h devant le siège du PP.
 

Arrêt de la répression contre les mouvements populaires en Pays Basque
Solidarité avec les militant-e-s arrêté-e-s

 

1240288_627901810595814_1641769507_n